INSÉCURITÉ

Enlèvement du responsable de la firme TECINA S.A, IASH exige la démission du DG de la PNH

Dans une note de protestation datée du 3 octobre 2021 , Ingénieurs et Architectes Solidaires Haïti, exprime sa colère face à l’enlèvement du pasteur Jean Mary Ferrer Michel, responsable de la firme TECINA S.A et deux autres membres de son assemblée, hier dimanche à Delmas 29 en plein culte, par des hommes lourdement armés portant l’uniforme de l’Unité Départementale de Maintien d’Ordre.

 

L’ IASH dit constater que la situation sécuritaire du pays devient de plus en plus précaire. Les groupes armés bénéficient de la complicité de certaines autorités politiques et économiques. Les bandits ne cachent plus leurs forfaits, ils n’hésitent pas à exhiber sur les réseaux sociaux, armes et munitions. La police nationale qui devait protéger la population semble être dépassée par la situation, déplore cette entité.

 

Le directeur de programme de la firme TECINA S.A, Jean Enel Télémaque évoque plusieurs conséquences occasionnées par le phénomène du kidnapping, qui dit-il continue d’appauvrir les familles haïtiennes, sous les yeux impuissants de la police nationale.

 

 » Depuis le drame du 12 mars à Village de Dieu, le directeur général de la police nationale se contente d’organiser des points ou conférences de presse pour annoncer des mesures pour traquer les bandits, sans pour autant passer de la parole aux actes. Fort de son incapacité à donner des résultats à la tête de la PNH, Léon Charles doit tirer la révérence  » laisse entendre le directeur de programme de la firme TECINA S.A, à travers une note portant sa signature.

Suivez-nous sur

Facebook