INSÉCURITÉ

Église Épiscopale d’Haïti/Traffic d’armes et de munitions: Vundla Shikumbuzo sort de son silence et fait des révélations embarrassantes

ONM

L’ancien chef des opérations de l’Eglise Épiscopale d’Haïti, accusé de contrebande, évasion fiscale, trafic d’armes et de munitions sort finalement de son silence. Dans une intervention accordée à Radio Caraïbes, l’accusé a fait certaines révélations autour de cette affaire.

Le Zimbabwéen révèle que c’est le pasteur Dieuné Day et les nommés Rémy Lindor et Jhonny Docteur, qui ont préparé les conteneurs renfermant des armes de guerre et munitions arrivés en Haïti au nom de l’Eglise Épiscopale.

 » Dieuné Day, Jhonny Docteur, Rémy Lindor étaient les principaux responsables de la cargaison, persiste et signe l’ex responsable des opérations de l’EEH, activement recherché par la police et la justice dans ce dossier.

Vundla Shikumbuzo qui se dit prêt à répondre aux questions de la justice sur cette affaire, se montre très inquiet pour sa sécurité. Il dénonce un plan visant son assassinat.

L’ancien chef des opérations de l’Eglise Épiscopale d’Haïti pointe du droit un réseau de mafia, qui utilise sa signature pour faire rentre aux pays des conteneurs d’armes et munitions.

Le Filet Info Le Filet Info souhaite vous envoyer des notifications.
Dismiss
Allow Notifications