Deux nouveaux morts dans le camp des gangs armés

Le nommé Yòyò ainsi connu, membre du groupe de gangs dirigé par le nommé « Jeneral » a été mortellement blessé ce samedi 16 Avril 2022, dans des échanges de tirs avec des agents de la Police Nationale d’Haïti dans la commune de Tabarre.

Une patrouille policière a surgi au moment où « Yòyò » et d’autres individus armés rançonnaient des marchands ainsi que des passants au marché public de Tabarre. Les bandits armés ont fait feu et la patrouille a riposté à temps ce qui a occasionné la mort du présumé bandit, les autres qui l’accompagnaient ont pris la fuite.

Maître Florisral Jean, juge affecté au Tribunal de Paix de la Croix-des-Missions, a procédé au constat légal du corps inerte et a ordonné par écrit au service de décès de la mairie de Tabarre d’effectuer la levée de ce corps.

Lors de l’intervention policière, une arme factice et un couteau, ont été retrouvés en possession de ce présumé bandit.

Parallèlement, à Canaan, James Henry alias  » Chiller » a été stoppé dans des affrontements armés avec les forces de l’ordre. Celui-ci avait pour mission de s’accaparer du terrain des habitants de ladite zone afin de les revendre. Après la vente des terrains l’argent est remis au chef de gang de 400 Mawozo, « Lanmò San Jou », aux fins d’achat de munitions.

James Henry alias « Chiller » et ses acolytes étaient spécialisés dans le détournement de camions de marchandises à Canaan 50 et 70.

Suivez-nous sur

Facebook