ACTUALITES

Des résidents de la Plaine du Cul-de -Sac ont gagné les rues ce vendredi

Plusieurs résidents de la Plaine du Cul-de-Sac étaient dans les rues ce vendredi 6 mai 2022 pour protester contre la guerre des gangs qui les a obligé de fuir leurs demeures respectifs.

Jeunes, enfants et vieillards ont exprimé leurs colères durant cette journée de manifestation. « J’ai 70 ans et me voilà dans les rues, je suis née à Clercine personne ne peut me contraindre à quitter la zone » déclare Marie Maude l’un des protestataires, visiblement courageuse. Elle qualifie de lâche les personnes qui fuient la colère des gangs rivaux au niveau de la Plaine du Cul-de-Sac.

Josaphat, lui aussi n’entend pas céder aux pressions des civils armés. Il reproche le premier ministre Ariel Henry de n’avoir rien fait pour mettre les bandits armés hors d’état de nuire. « Ce qui se passe actuellement ici, se passait à Martissant il y a de cela une année, si tous les secteurs avaient réagi ont aurait pû éviter cette tragédie », laisse entendre cet habitant .

Les participants à cette manifestation de rues étaient visiblement fatigués. Ils réclament le rétablissement d’un climat de paix dans le pays, particulièrement à la Plaine du Cul-de-sac controlée par des bandits armés.

Rappelons que la guerre entre les gangs 400 Mawozo et chien Méchant laisse derrière elle des dégâts considérables. Un bilan de l’Organisation des Nations Unies fait état d’au moins 75 personnes tuées, 68 blessées et 9 000 déplacées lors de ces tumultes.

Suivez-nous sur

Facebook