ACTUALITES

Des réactions pleuvent après l’ annonce de l’ installation du nouveau gouvernement ,demain mardi 20 juillet, avec Ariel Henry comme premier ministre

Des figures de l’ opposition radicale n’ ont pas mis du temps à réagir . Pour le porte-parole du secteur démocratique et populaire André Michel, Ariel Henry n’ a pas les provisions légales et constitutionnelles pour former un nouveau gouvernement . Selon lui la communauté internationale est entrain de faire fausse route, l’ avocat plaide pour un large consensus assorti d’ un accord politique pour sortir le pays de l’ impasse.

« Toute solution adoptée en dehors d’une concertation est susceptible de plonger le pays dans le gouffre » laisse entendre André Raphaël, porte-parole du Mouvement Populaire Dessalinien (MOPOD) soulignant que Ariel Henry fait parti du PHTK, le régime qui a plongé le pays dans la crise sociopolitique.

Raphaël André prévient qu’avec Ariel Henry aux commandes, l’insécurité et le kidnapping vont être renforcés compte tenue du lien qui unit les groupes armés à l’équipe PHTK.

Suivez-nous sur

Facebook