INSÉCURITÉ

Crise politique et paralysie des activités en Haïti : des milliers d’employés renvoyés selon l’ADIH

En raison de la crise politique et la paralysie des activités depuis plusieurs mois dans le pays, des milliers d’employés sont renvoyés, selon le président de l’Association des Industries d’Haïti (ADIH), Wilhelm Lemke.Il invite en ce sens les acteurs à se mettre ensemble, afin de faciliter la reprise des activités économiques.

Selon l’homme d’affaire, la crise économique que confronte le pays affecte considérablement le secteur économique et la classe la plus défavorisée. Pour pallier à ce problème, il appelle les acteurs politiques et économiques à s’unir afin de stopper cette crise.

M. Lemke est d’avis, qu’il y a des opportunités en Haïti. Pour les exploiter, a-t-il dit, il faut la disponibilité des produits pétroliers, la libre circulation des biens et des personnes. Le numéro un de l’ADIH encourage tous les secteurs du pays à prendre l’engagement dans leur domaine respectif, pour lancer un appel à l’entente et l’union dans le but de faire cesser la division.

A cause des mouvements de protestation liés à la révision à la hausse des produits pétroliers, l’usine de papier hygiénique au Laboratoire 4C a été incendiée, d’autres usines reçoivent des menaces et la compression débute. Des entreprises sont obligées de renvoyer des employés, en attendant la reprise des activités.

« La majorité des entreprises sont fermées, les rares industries qui sont ouvertes fonctionnent au ralenti. Après, c’est une fermeture totale avec le renvoi des centaines de milliers d’employés. Le renvoie a débuté et cela va continuer », déplore l’entrepreneur.

Suivez-nous sur

Facebook