ACTUALITES

Commémoration du 106 ème anniversaire de la première occupation américaine en Haïti sous fond de protestation

Ils étaient plusieurs  dizaines de personnes à investir ,ce mercredi les  rues de la capitale à l’appel de l’Ensemble des Organisations Politiques de l’Opposition,  pour dire non à l’ ingérence des pays impérialistes .

Parti de la place de la constitution au Champs-de-Mars,  passant par le Carrefour de l’ aéroport,  Tabarre  jusqu’à l’ ambassade des États-Unis unis d’ Amérique les manifestants ont craché leurs mécontentement face à l’ immixtion des pays étrangers dans les affaires internes du pays .
 » Non à l’ ingérence « , clament rageusement les protestataires en colère .

Commémoration du 106 ème anniversaire de la première occupation américaine en Haïti sous fond de protestation

 » Le gouvernement sans président imposé par la communauté internationale est illégal et anticonstitutionnel  » ,selon le porte parole de l’ ensemble des organisations politiques de l’ opposition ,Abel Loreston. Il plaide pour l’ application de l’ article 133 de la constitution amendée qui exige un pouvoir bicéphale, composé d’un président et un premier ministre .

Le coordonnateur de l’ organisation dénommée regroupement haïtien pour un État de  droit démocratique, condamne  fermement ce qu’il appelle  la politique  néolibérale et obscurantiste  exercée  par ces pays. Le militant politique plaide pour un  retour à l’ ordre démocratique .

Paradoxalement il y a une  connexité entre 1915 et 2021. Le pays  est aujourd’hui très instable, orphelin de son président , le parlement  est dysfonctionnel et le pays est administré par les  est encore sous la domination  des pays impérialistes.

Suivez-nous sur

Facebook