INSÉCURITÉ

Banditisme à Canaan : des fillettes et femmes violées sous le regard impuissant des membres de leurs familles

Des cas de viols sont très fréquents à Canaan. Les bandits armés ne font aucune exception au moment des viols, même les fillettes ne sont pas épargnées. Parfois, ils violent de force ces femmes et fillettes sous le regard impuissant des membres de leurs familles. Passantes ou résidentes, aucune de ces catégories n’est à l’abri des désirs sexuels incontrôlés de ces malfrats.

L’une des victimes s’est confiée au journal Le Filet Info. Elle informe avoir été violée par plusieurs bandits à Canaan. « Au moment du viol, les bandits n’ont pas utilisé de préservatifs », déclare en sanglots cette femme âgée de 34 ans. Elle dit ressentir jusqu’à date, les séquelles du viol. La victime encourage les femmes et fillettes à éviter cette zone pour ne pas connaître le même sort.

Si cette jeune fille accepte de parler de son viol, d’autres victimes par contre qui habitent encore à Canaan, décident de faire silence par peur de se faire tuer. Elles critiquent les autorités, qui disent elles, ne prennent aucune disposition en vue de démanteler les gangs armés qui font régner un climat de terreur à Canaan.

Ce qui se passe à Canaan était prévisible. Habitants, dirigeants politiques et organisations de défense des droits humains n’ont pas cessé de tirer la sonnette d’alarme, malheureusement les autorités font la sourde oreille. Elles sont incapables aujourd’hui de prendre le contrôle de cet espace livré à des scènes de viols, détournement de camions de marchandises et kidnapping.

 

Suivez-nous sur

Facebook