ACTUALITES

Artibonite-Insécurité: des maisons pillées et incendiées par des bandits, un journaliste fait l’objet de menace de mort

Les bandits armés de la base GRAN GRIF et ceux de Nan Palmis ont pillé et mis le feu dans plus de soixante cinq résidences privées et entreprises, dont quinze d’entre elles sont complètement détruites.

Ces scènes de pillages et d’incendies ont été enregistrées dans la localité Luca, à l’entrée principale de Petite-rivière de l’Artibonite, le samedi 22 octobre écoulé, selon le constat de plusieurs journalistes qui se trouvaient sur place.

A maintes reprises, ces hors la loi qui ont fait irruption dans la commune à visage découvert, ont volé environ six motos, extrait dans des pompes à essence des produits pétroliers qu’ils ont emporté dans leurs propres véhicules, brutalisé et bastonné des citoyens rencontrés sur leur passage, selon le témoignage d’un habitant de la zone qui requiert l’anonymat.

Alertées par des membres de la population du climat d’insécurité établi par ces bandits armés, des unités spécialisées de la Police Nationale d’Haïti ont été dépêchées sur place pour venir au secours des citoyens.

Ces agents de la PNH ont stoppé quatre d’entre eux dont le chef de gang Wedzer Estimable alias Loder.

Très remonté face à cette situation, le chef du gang GRAN GRIF, Lukson Elan qui s’est refugié dans son fief a menacé de mort le journaliste Venes Désir, correspondant et reporter des médias Méga et Amazone. Face à ces menaces proférées contre lui, le travailleur de la presse est obligé de se mettre à couvert par crainte d’être victime de ces hommes armés, selon ses dires.

 

Nixon Deneus

Suivez-nous sur

Facebook