INSÉCURITÉ

Affrontements entre G-Pèp et G-9 : au moins 234 personnes tuées ou blessées ente 8 et 12 juillet à Cité Soleil

Les affrontements qui s’éclatent entre G-Pèp et G-9 depuis le 8 juillet 2022 ont fait au moins 234 morts ou blessés selon le rapport des Nations Unies .La plupart des victimes ne sont pas directement liées aux gangs mais ont été visées par des membres des gangs. Des informations relatives à des violences sexuelles ont été signalées, selon le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’homme qui dans ce rapport, fait état de 934 meurtres, 684 blessés et 680 enlèvements pour la période de janvier à fin juin 2022. Certains habitants sont victimes de balles perdues à l’intérieur même de leurs modestes logements, faits de simples tôles, mais les ambulances ne sont pas autorisées à circuler librement dans la zone pour venir en aide aux blessés.

«Nous nous inquiétons profondément de l’aggravation des violences à Port-au-Prince et de la hausse des violations des droits humains qui sont commises contre la population locale par des gangs lourdement armés», a fait savoir Jérémy Laurence, porte-parole du Haut commissariat. Elle demande aux autorités de prendre des dispositions en vue de faire respecter les droits humains en Haïti.

Depuis vendredi, des rafales d’armes automatiques crépitent quotidiennement à Cité Soleil, la police est totalement absente, la population est livrée à elle-même, déplore le haut commissariat des nations unies .

Suivez-nous sur

Facebook